0

Sous-total: 0,00


Votre panier est vide.

page en cours de réalisation

Trésor inestimable de l’Église, le chant grégorien contient, dans la vaste étendue de son répertoire et sous une forme achevée, toutes les nuances expressives de la prière chrétienne. C’est pour cela que le Magistère de l’Église ne cesse de lui réserver de droit la première place dans les célébrations liturgiques.

COLLECTION COMPLETE EN 13 CD DES MESSES DES DIMANCHES

L’intégrale des Dimanches de l’année liturgique plus divers Kyriale, Credo, Hymnes, séquences, Répons et Antiennes.

Messes des dimanches de l'Avent

Messes des dimanches autour de Noël
Messes des dimanches de l'Epiphanie
Messes d'avant-Carême

Messes des dimanches de Carême 1
Messes des dimanches de Carême 2
Messes des dimanches du Temps Pascal 1
Messes des dimanches du Temps Pascal 2

Messes des dimanches d'été 1

Messes des dimanches d'été 2

Messe des dimanches d'été 3
Messes des dimanches d'automne 1
Messes des dimanches d'automne 2
BMT06

Messe des Dimanches

CDs DIVERS

Florilège sur le theme de la joie
DEO GRATIAS - Florilège Grégorien

TOTA PULCHRA ES - Le petit office de l'Immacullée

Apprendre le chant Grégorien

« Les Papes Paul VI et Jean-Paul II, à la lumière de la Constitution conciliaire Sacrosanctum Concilium, ont en particulier voulu réaffirmer l’objectif de la musique sacrée, c’est-à-dire « la gloire de Dieu et la sanctification des fidèles » (n° 11 2), et les critères fondamentaux de la tradition, que je me limite à rappeler : le sens de la prière, de la dignité et de la beauté ; la pleine adhésion aux textes et aux gestes liturgiques ; la participation de l’assemblée et donc l’adaptation légitime à la culture locale, en conservant dans le même temps l’universalité du langage ; la primauté du chant grégorien comme modèle suprême de musique sacrée et la sage valorisation des autres formes expressives qui font partie du patrimoine historique et liturgique de l’Église, spécialement, mais pas seulement, la polyphonie ; l’importance de la schola cantorum, en particulier dans les églises cathédrales.

Il s’agit de critères importants, à prendre attentivement en considération également aujourd’hui. Parfois, en effet, ces éléments qui se retrouvent dans Sacrosanctum Concilium, tels que, précisément, la valeur du grand patrimoine ecclésial de la musique sacrée ou l’universalité qui est caractéristique du chant grégorien, ont été considérés comme l’expression d’une conception correspondant à un passé à dépasser et à ignorer, car limitant la liberté et la créativité de l’individu et des communautés. Mais nous devons toujours nous demander à nouveau : qui est l’authentique sujet de la liturgie ? La réponse est simple : l’Église. Ce n’est pas l’individu ou le groupe qui célèbre la liturgie, mais celle-ci est tout d’abord une action de Dieu à travers l’Église, qui possède son histoire, sa riche tradition et sa créativité. »

Benoît XVI, le 13 mai 2011

LAUS IN ECCLESIA APPRENDRE LE CHANT GREGORIEN
LAUS IN ECCLESIA - MANUEL DU CHORISTE
mi, venenatis, ut mattis justo risus